Notice: Undefined index: banners125 in /var/www/noc_sites/mpae.gov.mg/wp-content/themes/iTech/lib/widgets/banners-125.php on line 13

Notice: Undefined index: comments in /var/www/noc_sites/mpae.gov.mg/wp-content/themes/iTech/lib/widgets/comments.php on line 17

Notice: Undefined index: posts in /var/www/noc_sites/mpae.gov.mg/wp-content/themes/iTech/lib/widgets/posts.php on line 25

Notice: Undefined index: socialprofiles in /var/www/noc_sites/mpae.gov.mg/wp-content/themes/iTech/lib/widgets/social-profiles.php on line 16

Notice: Undefined index: tabs in /var/www/noc_sites/mpae.gov.mg/wp-content/themes/iTech/lib/widgets/tabs.php on line 12

Notice: Undefined index: infobox in /var/www/noc_sites/mpae.gov.mg/wp-content/themes/iTech/lib/widgets/infobox.php on line 18

Notice: Undefined index: social_profiles in /var/www/noc_sites/mpae.gov.mg/wp-content/themes/iTech/includes/social_profiles.php on line 31

Notice: Undefined index: custom_js in /var/www/noc_sites/mpae.gov.mg/wp-content/themes/iTech/lib/Themater.php on line 122

Notice: wp_enqueue_style est appelée de la mauvaise manière. Les scripts et les styles ne peuvent pas être enregistrés ou ajoutés avant le déclenchement des crochets wp_enqueue_scripts, admin_enqueue_scripts ou login_enqueue_scripts. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 3.3.0.) in /var/www/noc_sites/mpae.gov.mg/wp-includes/functions.php on line 4231

Notice: wp_enqueue_style est appelée de la mauvaise manière. Les scripts et les styles ne peuvent pas être enregistrés ou ajoutés avant le déclenchement des crochets wp_enqueue_scripts, admin_enqueue_scripts ou login_enqueue_scripts. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 3.3.0.) in /var/www/noc_sites/mpae.gov.mg/wp-includes/functions.php on line 4231

Notice: wp_enqueue_script est appelée de la mauvaise manière. Les scripts et les styles ne peuvent pas être enregistrés ou ajoutés avant le déclenchement des crochets wp_enqueue_scripts, admin_enqueue_scripts ou login_enqueue_scripts. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 3.3.0.) in /var/www/noc_sites/mpae.gov.mg/wp-includes/functions.php on line 4231

Notice: wp_enqueue_script est appelée de la mauvaise manière. Les scripts et les styles ne peuvent pas être enregistrés ou ajoutés avant le déclenchement des crochets wp_enqueue_scripts, admin_enqueue_scripts ou login_enqueue_scripts. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 3.3.0.) in /var/www/noc_sites/mpae.gov.mg/wp-includes/functions.php on line 4231

Notice: add_custom_background est obsolète depuis la version 3.4.0 ! Utilisez add_theme_support( 'custom-background', $args ) à la place. in /var/www/noc_sites/mpae.gov.mg/wp-includes/functions.php on line 3923

Notice: Undefined index: custom_css in /var/www/noc_sites/mpae.gov.mg/wp-content/themes/iTech/lib/Themater.php on line 329

Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans ThematerBanners125 est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /var/www/noc_sites/mpae.gov.mg/wp-includes/functions.php on line 3986

Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans ThematerComments est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /var/www/noc_sites/mpae.gov.mg/wp-includes/functions.php on line 3986

Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans ThematerPosts est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /var/www/noc_sites/mpae.gov.mg/wp-includes/functions.php on line 3986

Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans ThematerTabs est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /var/www/noc_sites/mpae.gov.mg/wp-includes/functions.php on line 3986

Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans ThematerInfoBox est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /var/www/noc_sites/mpae.gov.mg/wp-includes/functions.php on line 3986

Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans ThematerFacebook est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /var/www/noc_sites/mpae.gov.mg/wp-includes/functions.php on line 3986
Mise en oeuvre par Composante |

Notice: Undefined index: title in /var/www/noc_sites/mpae.gov.mg/wp-content/themes/iTech/lib/widgets/social-profiles.php on line 36

Mise en oeuvre par Composante

Composante 1 : Appui à la mise en œuvre de la SNFAR

Le CNFAR jouera le rôle de maître d’ouvrage de cette Composante 1 du programme, avant éventuellement la mise en place effective de l’ANFAR. Le maître d’ouvrage, au-delà de ses prérogatives habituelles garantira l’équilibre intersectoriel et inter-catégoriel dans le pilotage des activités de la composante du programme. La maîtrise d’œuvre de cette composante pourra être assurée par le service FAR du MinAgri en liaison avec le Secrétariat Exécutif du CNFAR et l’Unité de Liaison (UL) du programme.

Durant la phase initiale des 2 premières années de FORMAPROD, la fonction d’appui du service FAR du MinAgri se focalisera principalement sur l’accompagnement de la mise en œuvre de la SNFAR dans les régions d’intervention en : (i) assurant la coordination entre les différents échelles d’intervention avec les ministères concernés (ministères en charge du développement rural, de l’éducation, de l’enseignement technique et la formation professionnelle et de l’aménagement du territoire notamment) autour de la FAR et des plans régionaux de développement (DRDR/GTDR) ; (ii) facilitant la création d’un corps de concepteurs/gestionnaires de dispositifs de formation et le démarrage rapide de formation de formateurs ; et (iii) développant l’information de masse sur la FAR dès le démarrage du programme, en d’appuyant notamment sur les formations initiales de formateurs.

Ces activités seront pilotées en s’appuyant sur le réseau FAR en s’assurant d’une participation équilibrée des principaux acteurs impliqués. Cette période devrait permettre aux structures concernées de mettre en place des mécanismes de coordination, précurseurs de nouveaux arrangements institutionnels à définir en accompagnement la mise en place du dispositif institutionnel et éventuellement la création ultérieure de l’NAFAR.

Composante 2 : Opérationnalisation régionale du système de FAR

Le service SFAR du MinAgri en tant que tutelle et gestionnaire des centres de formation agricole publics (EASTA, CAF, et CFAA), sera le partenaire technique pour l’appui de ce type de centres. Les promoteurs des centres privés et confessionnels de FAR (UNMFR, FIFATA/FERT ; SAFFJKM, FLM, BUCAS/ECAR, etc) seront les partenaires techniques du programme, du fait que les centres à appuyer sont sous leurs responsabilités. Dès le démarrage du programme et en liaison avec le SE du CNFAR et les CRFAR, l’UL et le Service FAR/MinAgri prépareront les éléments pour lancer un appel à manifestation d’intérêt et pré-qualifier les centres de formation et institutions d’appui dans le cadre de la FAR.

Des contrats-cadres seront signés avec chaque grand type d’institutions/réseaux partenaires retenus (MFR, collège agricoles, CAF, EASTA, CFAA ? etc) : ils définiront dans les grandeslignes les rôles et responsabilités de chaque partie, les types d’appui et de financement que peut apporter FORMAPROD, les objectifs en terme de durabilité et de prise en charge des frais de fonctionnemnet des centres de formation à créer, les appui que peuvent apporter les réseaux (ex : BIMTTà/union nationales (ex : UNMFR) aux centres de formation de base, etc. Les appuis à chaque centre seront ensuite négociés sous forme de contrats-objectifs au niveau régionale par les EPR concernées. De manière plus globale, le
MinAgri devra définir et préciser les cursus de formation et délivrer des certifications de compétences (diplômes, certificats, attestation).

Les CSA joueront un rôle d’interface avec les OP, les prestataires de service (PS) sélectionnés par FORMAPROD et les centres de formation partenaires pour identifier les jeunes à former, accompagner leur installation, diffuser les enseignements des CEP et des formations, démultiplier l’impact des actions en appui à la commercialisation, au stockage et à la transformation des produits agricoles grâces à leurs réseaux d’information. Ils contribueront à la diffusion des offres de formation et d’appui conseil de programme, ainsi qu’à l’accueil et l’orientation des producteurs/trices pour les mettre en relation avec les équipes (conseillers agricoles et socio-organisateurs mis en place par FORMAPROD). Ils participeront à l’analyse des demandes d’appui technique et en formation des OP, à des dossiers de microprojets (projet « coup de pouce » (MP) productifs, microprojets de stockage ; de transformation etc) avant leur transmission pour avis au FIFA ;

Composante 3 : Promotion de pôle de développement agricole

La mise en œuvre de la composante reposera sur une participation active des producteurs/trices et de leurs OP à la programmation, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des activités d’accompagnement de l’installation des jeunes agriculteurs formés, d’intensification de la production, de mise en place puis d’exploitation des infrastructures collectives de production, d’amélioration de la valorisation des produits agricoles.

Le pays dénombre de nombreux partenaires techniques potentiels expérimentés et compétents (ONG spécialisées, bureaux d’études, entreprises de travaux de génie rural, consultants individuels, etc) pour appuyer les activités d’accroissement de la productivité et de la production, de réalisation des infrastructures rurales, de mise en place et formation des associations d’usagers (des pistes, des aménagements hydro-agricoles, etc), le ciblage des plus vulnérables, l’appui à l’élaboration et à la mise en œuvre des microprojets (MP) ; et le développement des services agricoles et financiers ruraux.

Les activités de formation et d’accompagnement des producteurs sur le terrain seront confiées à des ONG de terrain, à l’instar du schéma e vigueur à AD2M, qui recruteront pour ce faire des conseillers agricoles (CE) et des socio-organisateurs (SO). Les CA animeront les CEP pendant une durée de 2 ans, suivront les jeunes nouvellement installés pendant 3 ans, et appuieront aussi sur le plan technique et de la gestion la mise en œuvres des MP. Les SO seront chargés du renforcement de l’organisation des producteurs, des aspects de ciblage des plus vulnérables et de l’accompagnement de la mise en œuvre des projets « coup de pouce ».

Les EPR assureront la passation de marchés de travaux, notamment pour la réalisation des infrastructures productives dans les pôles de production (sous composante 3.3) : aménagements hydro-agricoles, pistes, infrastructures d’élevage, de marché, bâtiments de groupage/stockage, bâtiment des unités de transformation de produits agricoles.

En matière d’aménagements hydro-agricoles, le programme pourra s’appuyer sur les techniciens spécialisés en génie rural des DRDR pour l’identification des sites à aménager et le suivi des activités (convention). En ce qui concerne les pistes, l’utilisation de méthodes à haute intensité de main d’œuvre (HIMO) sera privilégiée là où c’est possible (présence de population suffisante, d’eau et de latérite). Le Centre HIMO routes d’Antsirabe est un partenaire potentiel important pour la formation des agents des entreprises et des structures d’entretien des pistes réhabilitées à ces méthodes.

Un opérateur principal sera sélectionné pour accompagner l’UL et les ERP/EBNP dans la mise en œuvre des autres activités de la sous-composante 2.4 et mobilisera les missions courtes d’études, de formation et d’assistance technique nationale ou internationale. Les CCI (régionales et nationales) seront des partenaires techniques pour la recherche de débouchés par le biais de leurs bases de données et le développement des SIM, ainsi que le système SIEL développé par FERT / l4ODR.

Les actions en faveur de l’accès aux services financiers seront pilotées par l’équipe nationale PROSPERER. Pour la gestion des fonds de crédit et de subvention dans le cadre du financement des micro-projets, le programme s’appuiera, en fonction de leurs compétences et capacités, sur les structures et les services offerts par les FRDA et les IMF présents dans les régions d’intervention. Pour cette coordination des activités de soutien aux services financiers, l’EPN/PROSPERER sera renforcée en conséquence et préparera les conventions de partenariat avec les IMF déjà présents dans les pôles d’intervention ou qui s’y implanteront avec le soutien du programme. Les réseaux d’IMF les plus impliqués en milieu rural (OTIV, TIAVO, FIVOY, CECAM, PAMF) sont les partenaires les probables dans le cadre de l’amélioration de l’accès des cibles aux services financiers adaptés.