Fiovan’ny fenitra nasionaly sy eoropeanina amin’ny fampiasana ny fanafody famonoana bibikely

Nanantateraka atrikasa fampahafantarana ny didy amam-pitsipika nationaly sy eoropeanina mikasika ny fanafody famonoana bibikely fiarovana amin’ny voly ny Ministeran’ny Fambolena sy ny Fiompiana ary ny Jono ny 16 sy 17 Martsa tao Ampandrinomby tamin’ny alalan’ny Fandaharanasa RINDRA(Programme de Renforcement Institutionnel vers le développement de la Résilience Agricole).Nambaran’ny Sekretera Jeneralin’ny Ministeran’ny Fambolena sy ny Fiompiana ary ny Jono nandritra ny fanokafana ny atrikasa fa ny fifehezana ny fampiasana ny fanafody famonoana bibikely fiarovana amin’ny voly dia anisan’ny manampy amin’ny fahatratrarana ny fahavitan-tena ara-tsakafo sy famokarana amin’ny fomba maharitra.Tanjona amin’ity atrikasa ity ny fampahafantarana an’ireo mpisehatra rehetra ny amin’ny fanovana ny didy amam-pitsipika eoropeanina mikasika ny fanafody famonoana bibikely fiarovana amin’ny voly.

Miteraka fahavoazana lehibe ho an’ny fahasalaman’ny zava-maniry sy ny olona ary misy fiantraikany lehibe eo amin’ny tontolo iainana sy ny toe-karena ny tsy fifehezana ny fampiasana  ny fanafody famonoana bibikely fiarovana amin’ny voly. Raha eo amin’ny lafin’ny  fambolena dia mety manimba ny voly sy miteraka olana amin’ny  fototry ny fanoheran’ny voly ary mety mampisy fanafody famonoana bibikely tavela  amin’ny voly ny tsy fahaizana mampiasa azy. Ankoatr’izay dia mahatonga fanampoizinana, tsy fahampiana hery fiarovana, fikorontanan’ny hormona, fahamombana, homamiadana, fahavoazana ara-tsaina eo amin’ny olona ihany koa ny tsy fifehezana ny fampiasana ity fanafody famonoana bibikely ity. Misy voka-dratsy eo amin’ny tontolo iainana ihany koa izy  satria  dia mahatonga ny fahalotoan’ny rivotra iainana, faharinganan’ireo bibikely ilaina ary ny  fikorontana eo amin’ny “ecosysteme”. Ary ny  fiatraikany  ara-toe-karena  dia ny fidinan’ny taham- bokatra , famerenana ny vokatra aondrana izay tsy mifanaraka amin’ny fepetra takian’ny firenena  mpandray ny vokatra , ny fanalana ny vokatra izay tsy mifandraika amin’ny tsena any ivelany ary indrindra miteraka fatiantoka ho an’ny tsena izay efa azo sy fatiantoka amin’ny sandam-bola vahiny.

Nouvelles réglementations nationales et européennes sur les pesticides

Pour informer les principaux acteurs sur les changements majeurs apportés par les nouvelles réglementations européennes sur les pesticides ainsi que leurs implications tant dans l’Union Européenne qu’à Madagascar (santé publique, environnement et production agricole), le MAEP en collaboration avec le Programme de Renforcement Institutionnel vers le développement de la Résilience Agricole (RINDRA) a organisé un atelier d’information le 16 et 17 mars à Ampandrinomby. « L’objectif est d’améliorer les échanges commerciaux avec l’Union Européenne tout en diminuant les résidus de pesticides sur les produits végétaux », d’après Lahatra RABEMIAFARA, Directeur de la Protection des Végétaux.

Les pesticides se révèlent omniprésents dans la vie quotidienne des agriculteurs or son utilisation souvent irrationnelle engendre plusieurs conséquences. En effet, les pesticides possèdent tous, à différents degrés, un potentiel de toxicité, la culture est la première victime à rencontrer des difficultés comme le problème de phytotoxicité ainsi que le développement du phénomène de résistance et du résidu de pesticides dans les récoltes. Par ailleurs, la mauvaise utilisation de ces produits peut aussi être toxiques pour les organismes non visés, dont l’humain et provoque différentes maladies telles que la toxicité aigüe, la déficience immunitaire, la perturbation hormonale, l’infertilité, le cancer et la neurotoxicité. Les effets sur l’environnement sont importants ne citons que la pollution de l’air, la disparution des insectes utiles, le déséquilibre de l’écosystème. Sur l’économie nationale, on constate une baisse de rendement de la production agricole, un refoulement des produits exportés non conformes aux frontières des pays importateurs, un retrait des produits non conformes sur les marchés extérieurs, des pertes de marchés acquis et des pertes en devises étrangères.

Retour

Comments are closed.