Fanatsarana ny fanaraha-maso ny morontsirak’i Madagasikara

Lien Youtube: https://youtu.be/6ZYtmFIDTYA

Mahatratra 1.141.000km2 ny faritra fanjonoan’i Madagasikara ary 5600km ny halavan’ny morontsiraka. Olana hatreto ny tsy fahampian’ny mpanara-maso ny morontsiraka sy ny jono. Ho fanatsarana sy ho fampiakarana ny lentan’ireo mpanara-maso ny jono dia mpiofana miisa 44 no hofanina mandritra ny henemana (05 Aogositra ka hatramin’ny 09aogositra) ary hotohizana eny amin’ny  ENMG Sekoly Mpanofana ny Mpitsara sy Mpiraki-draharaha  Antananarivo izany mialohan’ny fiainianana atao. Tohana ataon’ny Minisiteran’ny fambolena, ny fiompiana ary ny jono amin’ny alalan’ny SWIOFISH2 izao.

Ho fanatsarana ny fanaraha-maso ny  morontsirak’i Madagasikara dia misy ny fiofanana ho fanatevenana ny isan’ireo  mpiandraikitra ny fanaraha-maso ny jono tanterahina ao amin’ny Ivon-toerana  ho Fampiroboroboana ny fiompiana anaty rano  CDA Mahajanga.Andraikitra miandry ireto mpiofana mpanara-maso ny jono anaty rano ireto ny fampanarahan-dalàna ireo mpisehatra amin’ity tontolon’ny jono ity.

Amin’ny fiaraha-miasa amin’ny Banky Iraisam-pirenen ; ny Minisiteran’ny fambolena,ny fiompiana ary ny jono  miaraka amin’ny Tetikasa SWIOFISH dia nanendry  faritra telo tena atao laharam-pahamehana na ZUP dia: Melaky,Diana ary Analanjirofo .

Renforcement de la surveillance de pêches !

Face à la vaste surface de la zone économique exclusive de Madagascar qui est de 1.141.000 km2, le MAEP a pris l’initiative de renforcer en qualité et en effectif les  inspecteurs des pêches pour le centre de la  surveillance de pêche.  44 inspecteurs de pêche vont être formés dont 23 nouveaux et 21 recyclés. Cette formation de 05 jours est le fruit de la collaboration entre le MAEP et la Banque Mondiale par le biais du Projet SWIOFISH 2. Le Directeur de Cabinet du MAEP, Madame RAMAROSON Lovatiana a honoré de sa présence l’ouverture officielle de la formation le 05 août 2019 au Centre de Développement de l’Aquaculture Antsahabingo, Mahajanga.  

Dans l’objectif de l’autosuffisance alimentaire du velirano n°09, le MAEP a pris comme priorité l’augmentation de la production tant en agriculture, en élevage et en pêche. Ce dernier a une part considérable dans l’économie nationale. Ainsi, pour sécuriser le métier des pêcheurs, l’économie des pêches et afin de garantir l’exploitation durable des ressources halieutiques, le MAEP a fixé comme objectifs le renforcement du volet surveillance des activités de pêche dans les eaux sous la juridiction nationale. D’où la formation des inspecteurs des pêches pour augmenter le taux de présence des inspecteurs dans les zones qualifiées ultra-prioritaire ou ZUP du Projet SWIOFISH à savoir les régions Diana, Melaky et Analanjirofo. Le CSP mettra en place trois nouvelles antennes à Anosy be, Maintirano et Maroantsetra. Chaque antenne comprendra deux inspecteurs.

Notons que la nouvelle réglementation récemment en vigeur, (Loi 2018-026 portant refonte du Code de la pêche du 26 décembre 2018), avant toute prise de fonction, les inspecteurs des pêches suivront une formation spéciale qui sera suivi d’une prestation de serment article 67). La présente formation constitue une première depuis la promulgation du code de la pêche et de l’aquaculture.

Comments are closed.