Redynamisation de la filière crevette à Madagascar : le Ministère à pied d’œuvre

Le taux de production de la filière crevette  à Madagascar a baissé depuis quelques années, surtout en 2018. Cette réduction a été généralement causée par la pression supportée par les crevettes suite au non-respect de la zone d’exploitation des pêcheurs traditionnelles et des pêcheurs industrielles. De ce fait, des stratégies vont être mise en œuvre par l’Etat à travers le Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche  pour améliorer la production.

Les obstacles à relever

L’utilisation des matériels modernes et le non-respect des lois réglementaires sur la pêche par les pêcheurs traditionnelles sont, d’une part, les premiers facteurs qui nuisent la productivité et la qualité des produits crevettiers. La hausse du taux de la destruction de la mangrove par l’exploitation illégale entraine également la diminution de la production. D’autre part, les pêcheurs industriels franchissent la limite des zones d’exploitations autorisées par le Gouvernement.

Le Centre de Surveillance de la Pêche mise en place

Face à cette situation, le MAEP à travers la Direction de la pêche a mis en place le CSP qui est chargé de  suivi du secteur pêche, de contrôle et de la surveillance des activités des pêches traditionnelles, artisanales, et industrielles à Madagascar, car le Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche a pour objectif de gérer durablement cette richesse naturelle.

Des stratégies à pied d’œuvre

En outre, des stratégies vont être mise en œuvre par le MAEP pour améliorer la production des crevettes. Premièrement,  (i) le renforcement du CSP à travers les ressources humaines et les matériels  et le renforcement du contrôle et la surveillance pour la normalisation des activités dans les secteurs pêches ; ensuite (ii) la participation du Ministère à la sensibilisation des partenaires financières et techniques pour la protection, la conservation  de la mangrove  et la participation à la culture de la mangrove.  Environ 100 ha et plus devront être atteint en cette année pour pouvoir améliorer la côte ; et enfin (iii) l’installation d’une antenne représentante du CSP au niveau des 3 Régions: Diana, Analanjirofo et Melaky en cette année.

Ny fampiroboroboana ny zotram-pihariana makamba eto Madagasikara

Nahitana fihenanana ny vokatra makamba teto Madagasikara tao anatin’ny taona maro indrindra ny taona 2018. Ny antony dia ny tsindry mahazo ny makamba any amin’ny sisin’ny ranomasina izay hifandrombonan’ny mpanjono madinika sy ny mpanjono vaventy. Nametraka paik’ady ny fitondram-panjakana amin’ny alalan’ny ministeran’ny fambolena, ny fiompiana ary ny jono entina hanatsarana ny vokatra.

Nihena ny vokatra makamba

Maro ny antony nahatonga ny vokatra nihena. Voalohany amin’izany ny tsy fanarahan-dalàna eo amin’ny fitaovana ampiasain’ireo mpanjono madinika. Ny faharoa, ny fanimbana ny tontolo iainana ka misy fiantraikany amin’ny ala honko na ny “mangrove” izay toerana fanatodizan’ny makamba. Ary ny fahatelo, ny tsy fanarahan-dalàna ataon’ireo mpanjono vaventy izay mihoatra ny faritra voatokana ho azy.

Mandray ny andraikiny ny ivon-toerana mpanara-maso ny jono (CSP)

Mba ho harena lovain-jafy ny makamba dia napetraky ny MAEP ny CSP hanara-maso ny sehatry ny jono rehetra. Ny andraikiny dia ny mampanaja ny lalàna mifehy ny jono, manao fanaraha-maso andranomasina sy antanety ary anabakabaka. Ankoatr’izay, misy ihany koa ny fiaraha-miasa amin’ireo nosy manodidina.

Ny paik’ady ho raisin’ny MAEP amin’ity taona 2019 ity:

Nametraka paik’ady ny Minisiteran’ny fambolena, ny fiompiana ary ny jono hitantanana  maharitra ity harena voajanahary ity toy ny: (1) fanamafisana  ara-pitaovana sy arak’olona ary ny fanaraha-maso ny fampanajana ny fenitra momba ny jono izay asa ataon’ny  Ivotoerana mpanara-maso ny jono na ny CSP, (ii) ny fanentanana ireo mpiara-miombon’antoka amin’ny fiarovana  sy ny fambolena ny ala honka izay heverina hatratra 100ha amin’ity taona ity ; ary (iii) ny fametrahana solontena ny CSP eo anivon’ny Faritra 3 : Diana, Analanjirofo sy Melaky.

Comments are closed.